Une société industrielle de Méry vient d’inventer une machine pour désinfecter les chariots de supermarchés aux ultraviolets. En test dans le hall de Leclerc, à Drumettaz Clarafond depuis mardi, celle-ci séduit déjà les clients par sa simplicité d’utilisation. 20 secondes sous la lampe UV et hop, le chariot est aseptisé. En libre-service, la cabine magique rassure. Reportage.

Voir l’interview sur le site du Dauphiné